Goulwenn Tristant

M’interdire l’abandon

M’interdire l’abandon

27 janvier 2015 0 commentaires

« L’homme n’est pas achevé quand il est vaincu, il est achevé quand il abandonne »

-Richard Nixon

 

Qui n’a jamais côtoyé l’abandon dans sa vie ? Qui n’a jamais été au bout d’une course, d’un combat, d’une compétition ou même d’un projet ? Tout le monde est au moins passé une fois dans sa vie par la case abandon. Combien d’entre vous l’ont regretté et s’en sont voulu de ne pas avoir persévéré davantage ou s’en sont voulu de ne pas s’en être donné les moyens pour y arriver. On l’a tous regretté. Tirant les leçons de cette ou de ces expériences d’abandons, pourquoi ne pas cesser de renoncer et persévérer pour arriver à ses fins ? Pourquoi commencer une compétition pour ensuite l’arrêter en cours de route ? L’abandon revient souvent sur des choix mal définis dès le départ ou par un gros manque de mental et de volonté. Apprenez à vous connaître, à vous remettre en question et, le cas échéant, à accepter cet abandon de manière à bannir cette solution. Il n’y a aucune honte à abandonner si c’est pour mieux rebondir par la suite mais abandonner pour abandonner, à quoi bon commencer ? Essayez, au moins une fois, en vous interdisant l’échappatoire de l’abandon. Ignorez, négligez, oubliez, cette solution. Sortez de votre cocon, de votre confort du quotidien et faites de votre projet votre dernière chance de réussite.

Faites de l’abandon un combat afin d’en sortir vainqueur.
Written by admin
Share It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *