Goulwenn Tristant

Ma philosophie

Ma philosophie

27 janvier 2015 0 commentaires

« Si lui y arrive, alors moi aussi je peux le faire et si j’y arrive, alors toi aussi tu y arriveras »

- Goulwenn Tristant

 

Ma façon de voir la vie, le sport, d’aborder mes projets, de vouloir réussir, résulte dans la façon dont j’ai observé les gens qui ont réussi là, où personne ne les attendait. Qui n’a jamais côtoyé dans sa vie ou vu à la télévision des « imposteurs », qui ont réussi à s’élever au plus haut niveau. Imposteurs pour certains, culottés pour d’autres, mais souvent gagnants au final. Pourquoi se donner des limites ou s’interdire de voir plus grand ? Chacun a des rêves ou projets un peu fous, dont vous n’osez parler autour de vous par peur de moquerie ou d’être déstabilisé. Gardez vos projets ou vos rêves pour vous s’il le faut, mais ne les mettez pas de côté par souci du mépris dans le regard des autres. Osez, essayez, passez de l’autre côté de cette peur et de ses interrogations. Cette philosophie de vouloir tout tenter a été nourrie en grande partie par ma naïveté. Quant je voulais entreprendre un projet ou faire une chose de soi-disant démentiel, de moi-même je le faisais sans crainte et sans me poser ces questions subsidiaires de savoir si cela était réalisable ou pas. J’ai toujours gardé mes projets pour moi en évitant d’en parler. Je ne connaissais pas encore cette vision négative que pouvait avoir la société sur l’être humain.

Mon premier marathon en solitaire à 12 ans, mon premier Ironman en 2011 sans même avoir pratiqué auparavant le moindre triathlon, mon triple Ironman en 2014, mon inscription au championnat du monde d’ultra triathlon, ou encore mon ascension du Mt Blanc en solitaire pour ma première ascension en montagne. J’aborde également cette philosophie dans la discipline des sports de combat, où dès mon premier entraînement, alors même que je ne savais absolument pas boxer, je voulais déjà côtoyer les rings de combat. Quelques années plus tard, j’avais l’occasion de faire 3 finals France dans divers disciplines de boxe. Je pourrais en dire autant en immobilier et mon accès à la propriété par l’achat de 25 appartements sans même avoir reçu d’aide financière et sans aucune connaissance en immobilier. Et pourtant j’ai réussi de belles choses. Je n’ai écouté que moi et ma volonté de réussir a fait le reste. Tout ça pour vous dire, apprenez à vous écouter et à être à l’écoute des gens positifs. De ces expériences, il en résulte une chose, je ne donne aucune limite à mes rêves et encore moins à ma vie. Et si moi j’ai réussi à mettre en place tous mes rêves, alors toi aussi en lisant ceci tu peux y arriver.

Written by admin
Share It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *