Goulwenn Tristant

Goulwenn Tristant

 

« Le plus grand bien que nous faisons aux autres hommes n’est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur »

- Louis Lavelle

 

Le mot de Goulwenn TRISTANT

Mon blog sport a pour but de vous faire découvrir à travers mes différentes expériences sportives racontées en photos et par écrit, l’histoire d’une personne lambda, qui se refusait à l’idée de ne pas pouvoir participer à telle ou telle compétition sportive par manque de savoir ou d’expérience.

Ma volonté soutenue par mon caractère à ne jamais abandonner et à ne jamais me trouver d’excuses m’a fait découvrir un monde sportif jusque-là réservé à une certaine élite. J’ai pu ainsi découvrir une vie d’émotion à travers des échanges humains dans la difficulté de l’effort et aussi devenir finisher à plusieurs reprises de courses à pieds ou autres triathlons considérés comme les plus durs au monde.

Adoptez en vous la positive attitude, fixez-vous vos propres objectifs et faites en sorte de réunir tous les ingrédients pour que votre projet se réalise. Que se soit sur un plan sportif ou professionnel, dites-vous bien que rien n’est impossible dans la vie !

Vos limites ou votre refus à vouloir faire ou à vouloir agir, seront souvent dictés par votre entourage qui vous empêchera de voir plus grand. Ne laissez plus les autres décider pour vous. Osez passer de l’autre côté de la peur, pour ne plus rêver votre vie mais la vivre à votre façon « Yes we can » !

Je vous laisse me découvrir et vous enrichir au travers de mes expériences sportives.

Découvrez à votre tour le talent qui se cache en vous !

3-2-1, c’est parti…

 


« Réaliser un projet, ce n’est pas se demander si l’on a les capacités intellectuelles ou physiques pour le faire,
c’est agir et persévérer ! »

- Goulwenn Tristant


Ma jeunesse

 

Année 1986, à l’âge de 5 ans:

Première licence sportive pour une première inscription au football à Plaisir (78)

Année 1987, à l’âge de 6 ans :

Arrêt du football et première année au judo à Plaisir (78)

 Année 1988, à l’âge de 7 ans :

Arrêt du judo et première année chez les cadets pompiers à Villepreux (78)

Année 1989, à l’âge de 8 ans :

Deuxième année chez les cadets pompiers mais cette fois-ci à Narbonne (11)

Année 1990, à l’âge de 9 ans :

Arrêt des cadets pompiers et reprise du football au FUN à Narbonne (11)

Année 1991 à 1995, de 10 ans à 14 ans :

Reprise du football à Plaisir (78)

Premier défi et premier marathon à 12 ans

Année 1993 à 12 ans:

Alors en vacances dans le sud de la France à Saint Pierre la mer (11) avec mes parents, je décide de faire l’aller-retour en courant et en solitaire, Saint Pierre la mer-Narbonne. Une distance totale de 42 km, qui se soldera par ma première distance marathon accompagné d’un premier succès. La naissance d’un mental voyait le jour.

Année 1996, à l’âge de 15 ans:

Arrêt du football et première année en club en tennis de table à Plaisir (78)

Première course officiel pour les 20 km de Paris.

Année 1997 à l’âge de 16 ans:

Sous l’influence de mes parents, tout deux coureurs et habitué aux 20 kilomètres de Paris ou autre Paris-Versailles, je décide de m’initier de leur passion pour la course à pied et décide à mon tour de m’inscrire à ma première course officielle. Je la terminerai devant ma mère en 2h05min.

Année 1997, à l’âge de 16 ans:

Arrêt du tennis de table et reprise du football dans la ville Le Soler (66)

Arrêt du sport et place aux loisirs.

Après une énième reprise du sport et du football, je ne trouve plus de motivation à la pratique d’un sport et m’intéresse à d’autre intérêt et loisirs comme celle du sport automobile, où pendant deux ans, je prendrai une licence de commissaire de course en rallye automobile, ce qui me permettra, d’assister à tous les rallyes de la région et ma passion, m’emmènera même au rallye de Catalogne à deux reprise entant que spectateur, où j’aurai l’occasion de découvrir Sébastien Lob à ces tout début sur Saxo Kit Car. Cette passion ne sera pas concrétisée derrière un volant par manque financier et de volonté. Un autre intérêt que je peux enfin réaliser, sera d’avoir pris un abonnement pendant 3 ans au stade Vélodrome de Marseille pour suivre les matches de l’OM.

Le sport ne me manque absolument pas et je m’éclate dans mes nouveaux loisirs qui sont le football au stade et le sport automobile à travers les rallyes.

rally

Reprise du sport pour le concours des pompiers de Paris après plus de 5 ans d’arrêt.

 

Alors épanoui dans mes loisirs et dans ma vie, je ne trouve pas d’intérêt à reprendre le sport mais un choix professionnel m’obligera à la reprise du sport et de façon assidue. Cette motivation, s’appellera « Pompiers de Paris ». Là, je dois reprendre les bases du sport à zéro et rattraper le temps perdu. Un très gros travail m’attend pour retrouver une condition physique acceptable.

A 22 ans, le renouveau sportif

Année 2003 à 2012, de 22 ans à 31 ans:

Reprise du sport après un arrêt de plus de 5 ans et première licence de boxe et reprise du judo

Année 2004 à l’âge de 23 ans:

Reprise de la course à pied et reprise des compétitions

Arrêt du judo

 Année 2005 à l’âge de 24 ans:

Premier combat de boxe

Année 2006 à l’âge de 25 ans:

Premier Trail par la course des « Templiers » de 68 kilomètres »

Année 2007 à l’âge de 26 ans:

Finaliste coupe de France amateur de Full Contact (Après seulement 7 combats de boxe au compteur)

Année 2009 à l’âge de 28 ans:

Finaliste des championnats de France de karaté contact (Face à Karim Gajji champion du monde de K1)

Ultra Trail « UTMB » de 166 kilomètres

Année 2011 à l’âge de 30 ans:

Premier triathlon et premier Ironman pour un début à «  l’Ironman de Nice »

Ultra Trail « Tor es géants » de 330 kilomètres

Année 2012 à l’âge de 31 ans:

Finaliste des championnats de France amateur de boxe Thaïlandaise

Année 2014 à l’âge de 33 ans:

Triple Ironaman de Lensahn en Allemagne (11.4 km de natation/540 km de vélo/ 126.6 km de course à pied)

Ascension du Mt Blanc

2015, une première saison complète au championnat de monde d’ultra triathlon

Année 2015 à l’âge de 34 ans :

Me voila engagé pour 2015 au championnat du monde d’Ultra triathlon avec au programme 9 manches. Un déca Ironman, 1 triple Ironman et 7 double Ironman. Le tout dans les 4 coins du globe. A savoir si mon physique me permettra ou pas de pouvoir participer à une saison complète, qui représente l’équivalent de 27 Ironman. Seul mon corps en décidera mais une chose est sûre c’est que mentalement, c’est validé.

 

A suivre ...


Performances

Les meilleures

10 km : 40min39sec en 2007

Semi-marathon : 01h32min02sec en 2008

Marathon : 03h25min06sec en 2008

Ironman: 14h30min59sec en 2014

Double Ironman: 28h50min27sec en 2015

Triple Ironman: 50h00min42sec en 2014

Déca Ironman: 186h45min02sec en 2015

Les moins bonnes

10 km : 44min39sec en 2004

Semi-marathon : 01h49min45sec en 2013

Marathon : 04h16min09sec en 2013

Ironman: 14h50min04sec en 2011

Double Ironman: 35h33min38sec en 2016

Triple Ironman: 50h01min50sec en 2015


Caractéristiques

Physique

Age : 34 ans

Taille : 1.82 cm

Poids : 80 kg

Poids de forme : 77 kg

FC max : 185

FC repos : 39-45

Entrainement

Kilomètres annuels en course à pied : 2500 km

Kilomètres annuels en natation : 300 km

Kilomètres annuels en vélo : 5000 km